Comment se crée une collection?

Créer une collection de vêtements nécessite avant tout de l’inspiration. L’inspiration vient de toute part pour qui aime créer,  et quelle que soit la discipline, pas uniquement dans la mode : Un personnage de film, un pays, une région un film, les gens de la rue, un mouvement artistique, les autres créateurs…Il s’agit de se constituer un univers bien à soi ou en raisonnance avec la marque que le DA représente (à l’instar de Karl chez Chanel qui crée à l’intérieur d’une charte graphique et stylistique intemporelle). Mais que l’on soit un vrai couturier comme l’était Monsieur Azzedine Alaïa ou […]

Lire la suite

INTERVIEW #4 PIPAUL

Questionnaire de Proust de Pipaul    Le Style français est souvent véhiculé par des personnages qui méritent plus d’attention, davantage de lumière. Pipaul (Instagram pipaulblack) est une figure importante pour ceux qui aiment les fripes parisiennes. Il s’occupe aujourd’hui des Boutiques Hippy Market (41 Rue du Temple à Paris), mais son histoire, si empreinte de la démesure des années 80, marque encore l’ambiance de la boutique. Pipaul a commencé sa carrière chez Diesel, 10 ans à s’occuper de l’image et de la communication. Puis face à la montée de la marque, et à la dévotion qu’exigent les grandes maisons, il […]

Lire la suite

Combinaisons. Chapitre 2

Des champs jusqu’à l’usine Comme de nombreuses pièces iconiques et intemporelles, la combinaison trouve son origine dans les vêtements de travail aux Etats Unis. Sa structure simple contribue à son succès : Tout d’abord les hommes peuvent la porter pour travailler en toutes saisons, l’hiver en la superposant sur des vêtements, l’été seule à même la peau. Puis les femmes peuvent les confectionner très facilement avec n’importe quel tissu disponible.En effet au 19ème siècle et même au début du 20ème, ce sont les femmes qui confectionnent les vêtements,  généralement à partir de leur propre savoir faire hérité de leur mère, ou bien […]

Lire la suite

LE 501 OU L’HISTOIRE DE L’AMERIQUE. Chapitre 1

  J’ai eu un style le jour ou j’ai eu mon premier 501. J’accédais enfin au rêve américain, j’avais un look et je compris vite que le 501 que j’avais convoité, désiré et analysé sur toutes les filles du collège qui en portaient déjà, était une pièce que j’allais pouvoir porter avec tout, partout. Une pièce unique que je pouvais désormais emmener en vacances, en soirée, porter l’été avec un Tshirt, l’hiver avec mon perfecto, avec mes Reebok, mes mocassins… En revanche, je ne savais pas que je l’aurai encore aujourd’hui devant moi pour écrire cet article et que le […]

Lire la suite